Le post partum est une période très particulière de la vie d’une femme qui demande des besoins nutritionnels particuliers. En effet, une nourriture qui pourrait être qualifiée de saine en temps normal, pourrait s’avérer être des aliments à éviter après l’accouchement.

Les besoins du corps après l’accouchement

Le corps après l’accouchement a perdu beaucoup de ressources. Dans la médecine naturopathique et ayurvédique, on dit qu’il est dans un état de froideur “cold state” et qu’il a besoin d’être réchauffé. C’est pour cela qu’il est préconisé de manger chaud, de manger liquide pour réhydrater le corps et d’utiliser des huiles végétales pour reconstruire les tissus.
La digestion marche également totalement au ralentie depuis la grossesse, ce qui fait que les repas sont bien plus long à digérer ce qui peut provoquer des brûlures, des ballonnements et de la constipation.

Cela implique donc qu’il y’a un type d’alimentation à éviter après l’accouchement pour que le corps retrouve son équilibre.

A lire aussi : les principes fondamentaux de l’alimentation postpartum

Les aliments à éviter après l’accouchement

Voici ci-dessous les catégories principales d’aliments à éviter après l’accouchement.

Tous les aliments et les boissons qui sortent directement du réfrigérateur

Le corps post partum est froid. En consommant des aliments et des boissons qui sont froids, cela ne va pas lui permettre de rééquilibrer sa température. Les aliments froids font gonfler le ventre alors que nous souhaitons bien au contraire qu’il dégonfle.

A éviter : Les salades, les boissons froides, les yahourts qui sortent directement du frigo.

Les aliments industriels et la junk food

Les aliments industriels sont très pauvres nutritionnellement parlant et sont souvent remplis d’additifs qui sont agressifs pour le corps. De plus ce type d’aliments sont très difficiles à digérer et risquent de provoquer de l’inconfort intestinal pour la maman.

Le thé et le café

Le thé et le café sont des boissons excitantes qui créent de l’acidité dans le corps. De plus, prisent à proximité des repas, ces boissons réduisent l’absorption du fer, ce qui n’est pas du tout ce qu’on souhaite. La tisane sera la boisson la plus appropriée pendant cette période de convalescence.

Les aliments difficiles à digérer

Le corps aime la simplicité et digère mieux certains produits que d’autre. Bien que nous consommions des céréales sous forme de pâtes par exemple, notre système digestif ne le supporte pas très bien, notamment à cause de la présence de gluten, ce qui peut causer des gonflements.
Les céréales sans gluten comme le quinoa seront mieux acceptées, mais ne doivent pas être l’aliments principal de l’assiette.

Essaye également de garder des assiettes simples sans trop de groupes d’aliments différents dedans.

D’autres aliments à éviter après l’accouchement

Les boissons gazeuses qui font gonfler le ventre

Les plats trops cremeux qui sont difficiles à digérer

Les plats pimentés

Ce sont des principes généraux qui visent à donner quelques pistes pour pouvoir récupérer de l’accouchement plus facilement et donner le carburant dont le corps a besoin. L’important est vraiment d’aller chercher de la chaleur dans son alimentation et éviter que le corps se fatigue dans de longues digestions pour qu’il se concentre principalement sur ta guérison. Reste à l’écoute de ton corps

Viens me dire dans les commentaires l’aliment dont il serait le plus difficile de te passer après l’accouchement !

Si tu as aimé cet article tu es libre de le partager
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •